Medellin, « capitale de la montaña » en Colombie

Medellin, « capitale de la montaña » en Colombie

Je vous emmène à Medellin, en Colombie. La deuxième ville du pays, surnommée la « capitale de la montaña », est encaissée dans la vallée de l’Aburra, entre les cordillères occidental et centrale.

Medellin est une ville fascinante où rien ne s’arrête, de jour comme de nuit. C’est le principal centre culturel et universitaire de Colombie. Ici, la température chute rarement en dessous des 15 degrés. Le climat agréable toute l’année lui a valu le doux nom de « ville de l’éternel printemps ». Commencez la visite à la gigantesque basilique « Metropolitana de la Inmaculada », la plus grande de toute l’Amérique Latine et la septième du monde.

Pour les amateurs de peinture, je vous conseille d’aller faire un tour au musée d’Antioquia. Il présente la plus importante collection d’œuvres du fantastique Fernando Botero. Le peintre est originaire de Medellin, sa source d’inspiration privilégiée dans nombreuses de ses créations.

Montez en haut du Cerro Nutibara en prenant une des lignes de télécabines. Ce sommet situé en plein centre est le poumon de Medellin. Après un tour dans la galerie d’art, posez-vous quelques minutes voire quelques heures pour contempler la vue incroyable sur la cité et les montagnes.

Partez à la rencontre des Paisas, les habitants de Medellin et sa région, réputés pour leur sympathie. Pour ne rien gâcher à la fête, les filles comptent parmi les plus belles du continent, alors invitez les à danser la salsa ! Ne manquez pas de Goûter les délicieuses spécialités du pays comme la bandeja paisa, un plat composé de 14 ingrédients dont de la viande hachée ou le mondongo.

Allez, je vous abandonne au festival des fleurs, la feria de las flores qui se tient tous les ans au mois d’août et je vous dis à bientôt pour un nouveau voyage sur Capsao.

Diego


Sources :

  • Wikimedia
  • credit photo : Williams Aguilar / Pref. Olinda

À la découverte des traditions argentines

À la découverte des traditions argentines

Je vous emmène à la découverte de la culture argentine. Comme de nombreux pays d’Amérique latine, l’Argentine continue de vivre au rythme de ses traditions, entre Pachamama, tango et gauchos.

Amoureux de la danse ou non, le festival international de Tango de Buenos Aires les deux dernières semaines d’août est un événement incontournable. Ici se réunissent les meilleurs danseurs du monde. 150 spectacles gratuits dans les plus beaux lieux de la capitale et évidemment, des cours d’initiation pour apprendre les pas de cette danse si classe et sensuelle.

Dans un autre style, les fêtes des vendanges à Mendoza. Début mars, les habitants de cette région vinicole célèbrent la Vendimia et le vin. Dans le verre, spectacles, défilés et de nombreuses dégustations. Ambiance typique garantie avec l’élection de la reine des vendanges et fiesta jusqu’au bout de la nuit.

Le nord-ouest de l’Argentine fête la Pachamama, la terre mère. Au mois d’août, à San Antonio de los Cobres dans la province de Salta, une immense foire artisanale et des concerts rythment le Challa, un rituel amérindien. Tous se réunissent et creusent un trou dans la terre : la bouche de la Pachamama dans laquelle ils laissent de nombreuses offrandes. S’ensuivent prières, danses et chants.

A bientôt pour un nouveau voyage.

Diego


 

Le frevo, danse typique du carnaval de Recife et d’Olinda

Le frevo, danse typique du carnaval de Recife et d’Olinda

Aujourd’hui, je vais vous parler du frevo, genre musical et danse typique du carnaval de Recife et d’Olinda, au Brésil. Chaque année, les rues pavées résonnent au son des fanfares et de cette musique frénétique.

Le frevo apparaît à la fin du XIXe siècle. Son nom est un dérivé de fièvre, ce que l’on comprend très bien en écoutant ce rythme vif, rapide. C’est une fusion de plusieurs styles : le tango brésilien, le quadrille, la polka et les marches militaires.

L’orchestre est principalement composé de cuivres et de percussions. Ils enchaînent différents morceaux, tantôt instrumentaux comme l’air traditionnel des Vassourinhas, tantôt chanté comme le célèbre Hino do elefante.

Pendant que l’orchestre joue, les danseurs se livrent à des pas acrobatiques, qui ressemblent parfois à ceux des lutteurs de Capoeira. L’accessoire traditionnel du danseur de frevo : c’est le parapluie multicolore. À la base, on s’en servait pour se défendre lors de bagarres entre blocs de carnaval. Aujourd’hui, il est utilisé pour les figures et pour se maintenir en équilibre.

Évidemment, il existe quelques pas plus faciles à exécuter. Demandez à n’importe qui, il vous expliquera avec le sourire.

Voilà, vous savez tout, je vous donne rendez-vous sur capsao.com pour poursuivre notre tour du monde.

A bientôt pour un nouveau voyage.

Diego


Sources :

  • Wikimedia
  • credit photo : Williams Aguilar / Pref. Olinda

Le carnaval d’Acireale, un des plus beaux d’Italie

Le carnaval d’Acireale, un des plus beaux d’Italie

Le carnaval d'Acireale, un des plus beaux d'ItalieJe vous emmène au carnaval d’Acireale, en Italie.

Nous sommes en Sicile et ce carnaval est un des plus beaux de l’île.

Déjà, parce qu’il se déroule à Acireale, une magnifique ville baroque remplie de monuments magnifiques. Elle est située dans l’est de la Sicile, à quelques kilomètres à peine de l’Etna. En février, cette grande bourgade se réveille pour un événement haut en couleur.

Ensuite, parce que c’est le plus ancien. Il date du XVIe siècle. Et ici, les traditions sont respectées à la lettre. Pendant 5 jours : les rues d’Acireale se remplissent de chars colorés en papiers mâchés confectionnés par les artisans de la ville. Des groupes masqués se baladent un peu partout, des spectacles ont lieu toute la journée.

Bonne nouvelle pour tous les amateurs de Carnaval : rebelote la première semaine d’août avec un défilé miniature.

C’est ici que je vous laisse, à bientôt pour un nouveau voyage sur Capsao.

Diego

Le carnaval de Recife, un des plus grands du Brésil

Le carnaval de Recife, un des plus grands du Brésil

Frevo, Carnaval de RecifeJe vous emmène faire la fête au Carnaval de Recife, dans le nord-est du Brésil. Le carnaval, c’est évidemment l’événement de l’année pour les habitants de la 5e ville du pays et les nombreux voyageurs qui viennent spécialement pour l’occasion.

Imaginez, une semaine par an, le centre historique et ses ruelles coloniales se remplissent de millions de personnes venus partager ensemble leur joie de vivre. Dans ce qu’on appelle le « Recife Antigo », le vieux Recife, les groupes de percussions suivies par une foule colorée et déguisée défilent toute la journée.

Le carnaval commence traditionnellement le samedi avec le Galo da Madrugada, le plus grand « bloco », groupe carnavalesque du monde. Jusqu’à deux millions de personnes suivent un coq géant dans les rues de Recife de 7h du mat’ à 10h environ.

Des concerts et des parades se déroulent tout au long de la journée dans les différents quartiers de la ville. Le soir, rendez-vous au marco Zero, dans la vieille ville. Sur la grande scène se produisent les plus grands noms de la musique brésilienne : Beth Carvalho, Martinho da Vila et l’incontournable Alçeu Valença.

Le carnaval de Recife va de pair avec celui d’Olinda, petite ville voisine aux maisons multicolores, qui entre en ébullition totale à la même époque.

C’est ici que je vous laisse, à bientôt pour un nouveau voyage sur Capsao.


Diego

 

À la découverte de Paradise Island, aux Bahamas

À la découverte de Paradise Island, aux Bahamas

À la découverte de Paradise Island, aux BahamasJe vous emmène sur Paradise Island dans l’archipel des Bahamas. Nous sommes en plein cœur de cet ensemble de 700 îles, sur cette minuscule bande de terre : 7 kilomètres de long sur à peine 1 de large.

Ici, des hôtels de luxe plus élégants les uns des autres. Des plages magnifiques sur la rive nord. Un parcours de golf professionnel. De quoi passer des vacances façon star américaine.

Autre lieu d’intérêt, Atlantis : l’aquarium à ciel ouvert le plus grand du monde : 50 000 animaux de 250 espèces différentes.

Difficile de croire qu’il y a quelques années encore, l’île était inhabitée…

Traversez l’un des deux ponts direction l’île voisine de New Providence, et la capitale de l’archipel : Nassau.

Il flotte dans la capitale comme un air d’Amérique parfumé aux senteurs des Caraïbes. Le long de Bay Street, les grandes bâtisses en bois colorées de l’époque victorienne semblent tout droit venues du XIXe siècle. On tourne, l’avenue se fait plus large et à peine cinq minutes plus tard, nous voici sur le front de mer, en plein quartier touristique, entre les buildings et la plage.

C’est ici que je vous laisse, à bientôt pour un nouveau voyage sur Capsao.


Diego

Inscription newsletter CapSao

Recevez les dernières infos de CAPSAO la radio Latine !

Votre inscription a bien été prise en compte, merci !