A l’occasion de la fête nationale de l’Espagne, qui sera célébrée le 12 octobre, nous allons vous en dire plus quand au Flamenco. La guitare, le chant, la danse, la sensualité et la passion fusionnent dans le Flamenco dont la sérénade fait danser nos cœurs. Le Flamenco est caliente, il est sûr, mais d’où viennent ses origines ?

flamenco-594272

Le flamenco est un genre musical et une danse datant du 18ème siècle qui se danse seul, créé par le peuple andalou, sur la base d’un folklore populaire issu des diverses cultures qui s’épanouirent tout au long des siècles en Andalousie. Mais quelles sont ces cultures, ces origines ? Elles restent difficiles à déterminer malgré les nombreuses hypothèses et légendes autour du sujet ; ce qui contribue néanmoins à rendre cette danse encore plus magique et mystique. On peut dire que ses origines sont multiculturelles. En effet « le flamenco » serait, selon certaines histoires, apparu en Andalousie dans le Sud de l’Espagne grâce aux fruits d’une fusion entre des influences arabes, chrétiennes, juives et gitanes.

L’apport Gitan du Flamenco

L’empreinte arabe est sans doute la plus visible, dans le chant, dans les tonalités de voix et dans le vibrato. Mais pourtant certains revendiquent que le cœur de cet art bat avant tout aux rythmes des Gitans. Les Gitans, originaires de l’Inde et arrivé en Espagne vers le 15ème siècle, ont largement contribué à l’émergence et à l’expansion à travers le monde du flamenco.
Les Gitans ont été persécutés par la couronne d’Espagne jusqu’en 1783 et ensuite convertis au catholicisme. Ils s’exprimaient donc en chantant dans des fêtes privées et il faut savoir que la musique gitane andalouse est une tradition privilégiée, car elle ne se transmet que de génération en génération.

Avec des chants de joie, de chagrin, de passion et de peine, l’expression de l’âme gitane construit la magie et le charme du flamenco.

musicians-678233

La danse et le chant du flamenco

A l’origine, il n’y avait que le chant du flamenco, plus connu sous le nom de « Cante » (un type de chant a cappella). Avec le temps se sont ajoutés « las palmas », des claquements de mains, et ensuite « el baile », la danse en espagnol ; puis « el toque », la musique, celle que nous dansons encore aujourd’hui.
El cante est une tradition dans le flamenco et on l’accompagne toujours au son de la guitare, del cajón (les percussions) et des castagnettes. Le flamenco peut être chanté par un homme ou une femme, de préférence assis et seul.

El baile est venu compléter le flamenco donnant naissance à de nouvelles émotions, très accentuées par la puissance des « zapateos » (claquements de talons) et les mouvements délicats des mains au son de la musique.

El Flamenco est un art pour les amoureux de la danse, avec sa sensualité, sa sensibilité et la délicatesse de ses gestes.

Michelle


Sources :

Crédit photographique :

Inscription newsletter CapSao

Recevez les dernières infos de CAPSAO la radio Latine !

Votre inscription a bien été prise en compte, merci !