Le slow working : travailler sans pression mais avec efficacité ! 


19 octobre 2021

Le slow working : travailler sans pression mais avec efficacité !

Slow tourism, slow life et maintenant le slow working. CAPSAO vous partage toutes les semaines de nouvelles façons d’appréhender sa vie d’une façon positive !

Le slow wokring, donc, qu'est-ce ? Le travail en douceur ! Attention chers patrons, ne faites pas cette moue avant d'aller au bout de l'article, car vous en ressortirez gagnant.e ! Car le slow working, c'est une technique de travail pour devenir productif sans être débordé !

Avez-vous déjà passé une journée à envoyer 3 mails, assisté à une réunion, et voilà que la journée est terminée sans avoir eu le sentiment d’avoir avancé dans votre travail ? Et bien avant de tomber dans le burn-out, RA-LEN-TISSEZ !!

Alors, comment travailler sans se faire dépasser ?

Première astuce : apprenez à travailler avec intelligence plutôt qu’avec excès. Passez de l’efficacité à l’efficience en priorisant les priorités ! Dit comme ça, ça paraît facile, mais ça ne l’est pas pour tous ! Reconnaître les priorités permet de cibler les urgences et d’effectuer ces tâches en amont ! Savoir reconnaître quand est le bon moment pour agir et pour réfléchir… et quand est celui de ne rien faire. 

Le matin, en arrivant au travail, faites une liste de vos tâches et notez de 1 à 10 les tâches les plus urgentes ! Et rayez une fois que c’est fait ! Quel contentement de rayer une tâche réalisée, n’est-ce pas ?

Seconde astuce : trouver le juste équilibre entre travail et repos. Une pause de 5 à 10 minutes toutes les 90 minutes ! Durant votre pause, fermez les yeux, respirez calmement et appréciez l’instant. Il vous appartient. Faire des pauses, permet au cerveau de se reposer, se régénérer et repartir au travail plus frais. 

Troisième astuce : privilégiez les mono-tâches ! Dans notre société où tout va trop vite, et où on veut tout faire en même temps, la plupart du temps, on se perd. Et surtout on va chercher de l'énergie pour se redonner de l'énergie à la nouvelle tâche, différente de cette que l'ont vient de réaliser. On perd donc du temps et de l'énergie pour se redonner du courage ! 

Le soir reprenez votre liste du matin, et prenez conscience de tout ce que vous avez réalisé et félicitez-vous !!! 

La semaine de quatre jours !

Le slow working pourrait également être traduit par la semaine de quatre jours. Le week-end commence donc, dès le jeudi soir ! Si cette idée loufoque n’est appliquée que dans très peu d’entreprises françaises, en Espagne, c’est devenu une réalité auprès de plusieurs milliers de salariés. 200 entreprises volontaires expérimentent cette semaine de 34 heures de travail par semaine, contre 39,5 heures. 

L'Islande, en avance, a expérimenté ce modèle économique entre 2015 et 2019. Un rapport a été rendu récemment pour faire le bilan de cette expérimentation. Résultat : seulement du positif. Moins de stress et de fatigue professionnelle, un meilleur équilibre entre vie pro et vie perso.

Une entreprise lyonnaise qui opère dans le domaine de l'e-commerce, l'a adoptée en janvier dernier. Résultat, une envolée du chiffre d'affaires et une quinzaine d'embauches. Un sujet qui pourrait être discuté en France ?

Allez-vous en parler à votre patron ?