CAPSAO vous emmène sur le littoral du Mexique pour visiter les paysages azurés et verdoyants des îles Marieta. Ici, sur la Playa del Amor – tout prêt de Cabo San Lucas, de Puerto Vallarta et de la Baie de Bandera – nous rêvons les yeux ouverts.

 

La Playa del Amor, autrement nommée Playa escondida (plage secrète) fait partie des îles Marieta ayant été formées 1000 années plus tôt par des activités volcaniques. Mais cela appartient au passé. Plus de lave désormais, ne vous inquiétez pas. Reste, en tant que vestige, un magnifique archipel flottant sur une eau des plus claires, bleues et étonnantes. Passant de la lave à l’eau, de la fureur au calme ; ces îlots n’ont cependant pas encore cessé d’être transformés. Les îles Marieta ont ainsi été les cibles d’essais militaires et ce jusque dans les années 60. C’est dans ces eaux là que les scientifiques, géographes, moralistes et marins ont obtenu la cessation des destructions.

Néanmoins, de ces ravages militaires est tout de même née une merveille flottante d’une beauté sans pareille ; comme le phénix renaissant de ses cendres. La plage secrète (playa escondida en espagnol) voyait le jour. Entourée d’une auréole de rochers eux-mêmes couverts d’une verdure époustouflante et accessible seulement à marée basse, à la nage ou par voie caverneuse (grotte) ; ce lit de sable oublié de tous semble être le repère parfait pour les sorties nocturnes interdites, les élancements sensuels… et plus si affinités. Je suppose que cela ne vous étonnera donc pas que cette plage fut rapidement surnommée : « La playa del Amor ». Hélas pour nous, ce lieu tout aussi romantique qu’érotique n’existe plus que pour le tourisme. Mais l’instinct demeure. Vous l’observerez dans les maillots de bains exotiques, dans les rires excités et dans l’enfermement charnel que le décor impose.

Mais surtout, vous pourrez profiter de panoramas et d’activités extraordinaires.

 

Désormais sous protection mexicaine, cette île, comme ses voisines, exhibe ou dissimule une faune et une flore à faire pâlir les contrées les plus sauvages de la Terre. Vous pourrez donc observer les immensités marines et célestes. Ainsi 1000 espèces maritimes dont des baleines à bosse, des dauphins, des raies manta, des tortues de mer… se pavanent ostensiblement dans les alentours. Il en est de même pour les oiseaux.

Bien sûr, si vous souhaitez tout bonnement profiter du soleil et bronzer en sérénité, cela est tout à fait possible ! Aussi étrange et magnifique que cet endroit de rêve puisse paraître, cela reste une plage !

Et si vous souhaitez encore plus de folies insolites, vous pourrez aisément rejoindre Diego dans la forêt de Sierra Madre, un peu plus au Sud.

A bientôt sur CAPSAO pour un nouvel article ensoleillé.

M.G


Sources :

Inscription newsletter CapSao

Recevez les dernières infos de CAPSAO la radio Latine !

Votre inscription a bien été prise en compte, merci !