Je vous emmène pour une excursion dans les parcs nationaux d’Araucanie au Chili. Cette région située à 800 kilomètres de la capitale Santiago regorge, de réserves naturelles à la végétation unique au monde.

À l’est de Temuco, la grande ville de la région, on trouve le magnifique parc national de Conguillio créé en 1950 pour préserver l’araucaria – l’arbre emblématique du sud du Chili. Sur plus de 60 000 hectares, des lacs d’altitude, des canyons, des forêts et surtout des volcans. Le terrible volcan Llaima qui culmine à plus de 3000 mètres d’altitude et qui déverse sa lave depuis des millénaires sur le parc.

À certains endroits, on se croirait sur la lune. Prenez le sentier de la Sierra Nevada de 6 heures de marche qui vous fera découvrir de superbes panoramas, entre les neiges éternelles, les lagunes vertes et la forêt luxuriante.

En allant vers le nord, on tombe sur le parc national Tolhuaca, bien moins grand que le premier, et aussi moins touristique du fait de son accès difficile. Là aussi, le décor est fantastique : collines, forêts d’araucarias centenaires, cascades ou rivières sauvages où batifolent en paix saumons et truites. Un peu avant l’entrée dans le parc, n’hésitez pas à faire trempette dans les termes où l’eau sort de la terre à plus de 90 degrés.

À côté, vous trouverez la Perle des parcs nationaux de l’Araucanie, la Réserve nationale Malalcahuello-Nalcas et son désert de sable, de cendres et de charbon au milieu des volcans Lonquimay, Tolhuaca et Callaqui. Et c’est ici que je vous laisse, à bientôt pour un nouveau voyage sur Capsao.

Diego

Inscription newsletter CapSao

Recevez les dernières infos de CAPSAO la radio Latine !

Votre inscription a bien été prise en compte, merci !