Le Belize : le pays de l'or... bleu profond


18 novembre 2019 - 275 vues

L'écrivain chilien Alberto Fuguet le décrivait au début du siècle comme "Le pays où personne ne va jamais", mais le Belize est en train de changer de statut. Même si ce petit pays de la côte Est de l'Amérique Centrale, coincé entre le Mexique et le Guatemala, n'est pas encore harcelé par le tourisme de masse (il est ainsi 100 fois moins fréquenté que son voisin mexicain), il abrite pourtant une curiosité naturelle quasiment unique au monde !

En effet, le Belize abrite la deuxième plus grande barrière de corail de la planète et son exceptionnel "Great Blue Hole", un trou bleu de 300 mètres de diamètre et de 124 mètres de fond, situé à 100 km des côtes. Une merveille naturelle aux nuances de bleus, sculptée de paysages paradisiaques avec ses enchaînements d'atolls et de mangroves, ses caves de sables et ses estuaires, et qui abrite 1 400 espèces animales et végétales. Un paradis sur terre et mer protégé, comme tout le récif coralien, par les autorités locales et l'Unesco. Car s'il est possible d'aller y plonger ou pêcher, ou encore de le survoler, certaines zones restent interdites et les vols sous le plancher de 500 pieds prohibés.

Afin de protéger ce trésor naturel, le Belize est devenu le seul pays au monde à bannir totalement l'exploitation pétrolière dans ses eaux territoriales, renonçant pour le coup à 17% de ses revenus annuels mais pariant sur son or... bleu profond, et sur un éco-tourisme en développement constant !

Source : rtbf.be

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article