Les insolites traditions de la Saint Sylvestre en Amérique du Sud et dans la péninsule ibérique


31 décembre 2019

Le réveillon de la Saint-Sylvestre est là, refermant le chapitre de l'année 2019 pour ouvrir celui de 2020 et, pire encore, clore la décennie ! Et avec lui son cortège de traditions et de superstitions, héritées du paganisme, de la Rome Antique, des Egyptiens, combinés à des rites amérindiens et à la culture afro... Bref tout un tas de croyances profondément ancrées qui doivent permettre de laisser derrière soi les mauvais vibrations de l'année qui se termine, et avancer sereinement vers la nouvelle qui commence...

Nous vous proposons un petit tour du monde des rituels, parfois insolites voire complètement délirants, qui fleurissent les soirs du 31 décembre dans les pays hispanophones et lusophones.

Espagne : Les 12 grains de raisin de minuit

Chez nos voisins espagnols, pour se porter chance pour l'année à venir, on s'adonne à une tradition ancrée depuis 1909 (et à une très prospère récolte pour les vignerons d'Alicante qui devaient coûte que coûte écouler leur stock) qui veut que quand sonnent les 12 coups de minuit, chacun doit manger 12 grains de raisin, un pour chaque coup. A chaque grain de raisin, on se doit de faire un voeu... Attention, si vous choisissez d'essayer, c'est plus sportif qu'il n'y paraît et gare à ne pas vous étouffer... ou à oublier un voeu ! Ce qui ferait évidemment capoter tout le bienfait de la chose... Il est à noter que cette tradition s'est très rapidement et largement exportée chez les voisins portugais (qui le font aussi avec des raisins secs) mais aussi dans la plupart des pays latino-américains.

Portugal : de la monnaie et de la hauteur

Chez nos amis portugais, deux rites semblent dominer : le premier consiste à passer d'une année à l'autre avec une pièce de monnaie dans la main (on ferme la main à l'approche du décompte final, on rouvre la main une fois les premières minutes de la nouvelle année comptées) pour rendre prospère la nouvelle année ; le deuxième commande de monter sur une chaise, un tabouret ou un canapé quand vient minuit, ce qui favoriserait l'ascension sociale ou l'accès au pouvoir.

Equateur et Pérou : le feu nettoie tout !

En Equateur et au Pérou, on a pour tradition de confectionner des poupées à taille humaine, en papier ou en carton, souvent à l'effigie de célébrités de la politique nationale ou internationale, voire de gens de la famille ou de voisins, qu'on sort ensuite brûler quand vient minuit, histoire de laisser derrière soi ce qui a été néfaste dans la défunte année et repartir du bon pied dans la nouvelle.

Pérou : on enfile les gants pour régler ses comptes

Même si cette tradition reste suffisamment loufoque pour devoir être vérifiée auprès de nos amis péruviens, il semblerait qu'au Pérou on ne supporte pas de passer d'une année à une autre sans régler ses comptes ou ses différends avec ses amis, ses voisins ou sa famille. La solution : on enfilerait les gants et on improviserait des rings de boxe où chacun règlerait l'addition avec autrui à coups de gnons et de marrons. A vérifier quand même...

Plus simplement, et à l'instar de ce que l'on peut faire dans beaucoup de pays latinos, la tradition veut aussi qu'on enfile des vêtements aux couleurs qui symboliseraient notre voeu le plus cher pour la nouvelle année : mettre une robe rouge pour rencontrer l'amour, se vêtir d'une chemise jaune pour gagner de l'argent, etc. Rien ne dit qu'on ne puisse pas s'habiller de toutes les couleurs si on désire vraiment beaucoup de bonnes choses ! En Bolivie, on pratique visiblement de la même manière, mais en mettant les vêtements à l'envers avant minuit pour les remettre à l'endroit quand débute la nouvelle année !

Cuba : on jette l'eau par les fenêtres !

A Cuba, la tradition veut qu'à minuit on jette des bassines d'eau par les fenêtres pour évacuer et purifer les mauvaises choses de l'année qui se termine, en nettoyer le passif pour commencer la nouvelle année vierge. Cette tradition est aussi active en Uruguay. Au Mexique, on se contente de laver l'entrée de la maison pour la libérer des choses négatives de l'année passée et d'en purifier le passage...

Chili : la valise voyageuse

Au Chili et en Colombie, il est de coutume de sortir dans la rue, quand vient minuit, et de faire le tour du pâté de maison ou du quartier avec sa valise à la main, histoire de s'assurer bonne fortune pour les mois à venir et s'assurer de voyager dans l'année.

Au Chili toujours, il est aussi de tradition d'avaler une cuillère de lentilles à minuit pour se porter chance au travail et attirer l'argent pour l'année qui vient.

Colombie : 3 pommes de terre sous un lit

En Colombie, ce sont 3 pommes de terre que l'on place le 31 décembre sous le lit, l'une intégralement épluchée, la deuxième partiellement épluchée, et la troisième avec la peau. Quand sonne minuit, on en sort une au hasard qui donnera le ton à l'année à venir : la pomme de terre qui a encore sa peau signifiera une année prospère, contrairement à la pomme de terre intégralement pelée qui annoncera une année de galère. Ou comment foutre en l'air son réveillon...

Brésil : les offrandes à Yemanja

Sur les plages brésiliennes, quand vient minuit, des milliers de gens vêtus de blanc déposent des offrandes à Yemanja, la déesse de la mer dans le culte afro-brésilien. A Rio, on jette des fleurs et des glaïeuls sur la plage pour demander la paix, l'amour et l'argent. Ailleurs on envoie à la mer des barques pleines de riz, de cadeaux, de bijoux, de bougies, de fleurs et de parfums pour honorer Yemanja. Sans doute la tradition la plus spectaculaire... Et si ça ne suffit pas, vous pouvez vous joindre à celles et ceux qui vont sauter 7 fois (et pas une de plus !) dans les vagues à minuit pour s'attirer les faveurs de Yemanja pour l'année à venir...

C'est une liste non exhaustive de traditions qui doivent permettre de mettre la chance de son côté et faire du passage à la nouvelle année une garantie de prospérité, de quiétude et de succès... mais vous devez en connaître bien d'autres ! Alors n'hésitez pas à nous les partager sur notre Page Facebook !

Nous vous souhaitons de passer un très joyeux et festif réveillon de la Saint-Sylvestre... avec superstition et tradition ou pas !

Source : Paris Match / Altiplano-voyage.com / Destinomundo.com

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article