« Momentos » le nouvel EP de Anselmo Ralph souligne 15 ans de carrière


12 avril 2021

« Momentos » le nouvel EP de Anselmo Ralph souligne 15 ans de carrière

Anselmo Ralph, si ce nom ne vous dit rien, vous avez déjà dansé sur son premier tube « Não me toca ». En rotation sur CAPSAO depuis ses débuts, il vient de sortir un nouvel EP pour célébrer avec ses fans, ses 40 ans. Flash back sur l’ascension musical de cet artiste angolais.

Anselmo Ralph, c’est ce bel homme aux lunettes de soleil qui nous fait voyager grâce à ses notes et mélodies entraînantes et ses paroles pleines d’histoires d’amour. Mais avant d’être dans le top portugais des musiques les plus écoutées, Anselmo étudiait la… comptabilité à l’université. Sauf qu’il a été rattrapé par le virus de la musique, qu’il pratiquait déjà à côté de ses études.

La musique son virus de toujours

Un virus qu’il traîne depuis 1992. À l’époque, en Angola, le hip-hop était à la mode et Anselmo créé son propre groupe de rap. Il survole ensuite différents styles de musique comme le R&B et la soul. A 14 ans, il enregistre un premier album avec son ancien groupe. Il immigre ensuite aux Etats-Unis où il enchaîne des petits boulots pour vivre. Toujours avec sa passion pour la musique dans la tête, il décide d’emprunter de l’argent à ses amis pour financer ses projets artistiques. C’est finalement sa mère qui se sacrifie et lui prête une jolie somme pour qu’il puisse réaliser ses premiers albums. La succès décolle finalement en 2006 avec le lancement de son premier album et premier tube « Não vai dar », qui veut dire « ça ne marchera pas ». Mais sa chanson cartonne dans les radios en Angola, eh oui, ça marche !

Ses airs arrivent jusqu’au Portugal, puis dans le reste de l’Europe jusqu’en Amérique. Anselmo Ralph et Nelson Freitas sont deux artistes lusophones, qui a l’époque ont démocratisé voire même révolutionné la kizomba.

Aujourd’hui, avec ce nouvel EP de 6 chansons, on retrouve le Anselmo romantique d’antan de 2006/2007, plus R&B et plus Soul. Et quatre des six musiques sont inédites « Vais me Perder », « Amor Como o Teu », « Vou lá Na Mesma » et « Quem mandou provar ».

Anselmo, un style bien à lui emplie de romantisme et d’amour.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article