Super Bowl 2020 : Deux icônes latinas vont régner sur le plus grand des spectacles !


31 janvier 2020

Dans la nuit de dimanche à lundi va se dérouler au Hard Rock Stadium de Miami l'un des plus grands événements sportifs de la planète puisque les légendaires 49ers San Francisco affronteront les redoutables Kansas City Chiefs lors du 54e Super Bowl, la finale de la saison NFL... C'est de football américain que nous parlons là...

Événement sportif le plus prisé, le plus diffusé et le plus regardé au monde (on évalue à 100 millions les téléspectateurs qui seront devant leur télé !), le Super Bowl est donc forcément le centre d'intérêt et d'attraction le temps du match : les plus grandes marques globales profitent toujours de cet événement pour lancer en avant-match ou à la mi-temps leurs nouvelles pubs et les blockbusters ciné de l'année en cours lancent généralement leurs premiers teasers à cette occasion pour faire le buzz !

Mais, événement au coeur de l'événement, la mi-temps et le concert de 15 minutes qui se tient au milieu de l'arène sont toujours le climax du Super Bowl. Bien que les orchestres universitaires ou locaux aient longtemps animé le temps d'attente, c'est au début des années 90 que les choses sérieuses ont commencé et que le show a changé de dimension : Gloria Estefan, Michael Jackson, Tony Bennett, Diana Ross, les Blues Brothers, Stevie Wonder, James Brown, Prince, Les Rolling Stones, U2, Bruce Springsteen, Madonna, Beyoncé, Lady Gaga, les Black Eyed Peas, etc. Tous ont plus ou moins brillé lors du "concert de 15 minutes le plus regardé au monde". Parfois sujet à polémiques, parfois moments de grâce absolue, le concert de mi-temps du Super Bowl est devenu une institution, un graal à conquérir pour tout musicien avec un tant soit peu d'ambition et de rêves en tête.

Et le concert de ce 54e Super Bowl aura une saveur toute particulière puisque ce sera la première fois qu'il sera intégralement consacré à la musique latino et à deux de ses plus grands stars, au sommet de leurs carrières respectives : Jennifer Lopez et Shakira !

Dès l'annonce de la programmation, à la fin de l'année dernière, les réseaux sociaux se sont embrasés de supputations et de fantasmes sur le fait que ces deux bombes latinas se retrouvent sur la même scène. Outre l'événement, il est aussi intéressant de se pencher sur le fait qu'une association aussi conservatrice que la NFL offre "la plus grande scène du monde", pour la première fois et au bout de 54 ans, à deux artistes issues de la communauté latina (J.LO est d'origine portoricaine et Shakira est originaire de Baranquilla en Colombie).

Un hommage à la communauté latino des États-Unis

Alors que la politique et les faits divers ne sont pas tendres envers la communauté latino aux États-Unis ces dernières semaines, programmer un concert de mi-temps 100% Latino revêt aussi un geste politique, avec la volonté de rendre hommage à une communauté qui a énormément apporté à l'histoire du pays et, plus particulièrement encore, à la Floride et à la ville de Miami où tient l'événement.

Une reconnaissance de la musique latino

C'est aussi un immense hommage et la reconnaissance d'une musique qui est en train d'inonder la marché mondial de l'Industrie du disque, avec des icônes comme les deux stars du soir, mais d'autres qui n’en finissent plus de faire parler d'elles comme Daddy Yankee, Nicky Jam, J Balvin, Maluma, et bien d'autres qui se hissent dans les charts partout dans le monde. La musique latino, urbaine ou plus traditionnelle, est partout et inspire d'autres genres comme le rap, la pop ou le rock.

Une reconnaissance de la place des femmes dans la société

Si vous êtes latino, vous êtes donc à la mode, mais si vous êtes une femme, donc latina, c'est encore mieux ! En pleine tempête #Metoo, le fait de programmer deux femmes à la mi-temps d'un sport d'athlètes dégoulinant de testostérone n'est, une fois encore, pas un hasard. Même si ce sport est finalement de moins en moins un sport exclusivement "masculin"... En effet, les 49ers de San Francisco ont pour co-présidente une femme, Denise DeBartolo York, et voient une femme assurer le poste d’assistant coach sur le banc, Katie Sowers. Une révolution dans le milieu de la NFL ! Quand du côté des Chiefs on ne peut pas dissocier la franchise de la personnalité de sa matriarche Norma Hunt, femme du fondateur historique du club (et de la ligue !), Lamar Hunt.

On ne sait donc vraiment plus quel sera le véritable centre d'intérêt de l'événement : le match entre 49ers et Chiefs ou entre J.LO et Shakira, tant on ne peut s'empêcher de penser qu'il y aura forcément de la rivalité dans l'air pour s'adjuger le titre de "reine latina de la nuit" ! Et il suffit de voir l'affolement des réseaux sociaux à l'approche de l'événement pour se rendre compte de l'importance de ces 15 minutes qui suspendront le match, le temps d'une dizaine de chansons et d'un concert pour lequel les deux stars ont travaillé d'arrache-pied pour être à la hauteur... et même un petit peu plus ! Polémiques (qui est la plus grande ? J.LO doit-elle partager la scène avec Shakira ? Chanteront-elles en espagnol ou en anglais ?), fantasmes (une playlist aurait été dévoilée par mégarde !!!) et questions "cruciales" (chanteront-elles au moins un morceau ensemble ou s'éviteront-elles sur scène ? laquelle des deux portera la robe la plus latina ?) ne font qu'attiser l'attente des millions de fans qui vont scruter chaque mouvement des deux stars, chaque regard, chaque parole, chaque pli de robe...

Bref, de quoi faire passer le match au second plan pour ériger ces 15 minutes historiques en SEUL VRAI rendez-vous de l'événement le plus regardé au monde... 

Compte rendu dès lundi sur les coups de midi, le temps de se remettre...

Source : Time

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article