Super Bowl 2020 : Les Latinas ont mis le feu à Miami !


03 février 2020 - 223 vues

Une chose est sûre : le 54e Super Bowl restera dans les annales, que ce soit sur le terrain avec la renversante victoire des Kansas City Chiefs (31-20 contre les San Francisco 49ers), mais aussi et surtout pour le "Halftime Show" (concert de mi-temps) 100% latino offert par Shakira et Jennifer Lopez et qui a embrasé le Hard Rock Stadium plein à craquer de Miami, la plus grande scène du monde pour le concert le plus regardé au monde !

14 minutes complètement folles où se sont enchaînés les meilleurs tubes des deux stars, composées de tableaux chorégraphiques complètement déments et d'effets pyrotechniques et de lumière délirants. Bref, 14 minutes pour la postérité de la musique latino qui ont rendu hystériques les 66 000 spectateurs présents dans le stade et les plus de 160 millions de téléspectateurs subjugués devant leurs écrans partout dans le monde !

Là où nous attendions de la rivalité et de la compétition entre les deux mégastars latinas, il y a eu une incroyable communion autour de la culture et de la musique latines, une complicité et une complémentarité qui, mêlées à une intensité et à une sensualité folles, ont sans doute produit l'un des meilleurs shows jamais vus à la mi-temps de cette institution mondiale qu'est le Super Bowl. Une chose est sûre : les deux bombas latinas, au sommet de leur art (et de leur forme !) ont mis le feu à la scène et au ciel de Floride !

C'est une Shakira survoltée, toute de rouge vêtue (comme sa vingtaine de danseuses !) qui a ouvert les festivités avec un medley de ses plus célèbres tubes, de She Wolf à Hips don't Lie, en passant par un Empire très heavy (et qui se terminera en Kashmir de Led Zeppelin), Whenever Wherever, avant un duo avec Bad Bunny sur un I like it like that où ne manquait finalement que Cardi B, et un duo salsa sur Chantaje ! La reine collombienne s'offrait ensuite un stage diving qui lui permettait de flotter sur une foule en transe, et finissait sur une fantaisie linguale qui allait faire le tour des réseaux sociaux pour les affoler !

A peine le temps de reprendre son souffle qu'arrivait l'autre reine de la nuit, Jennifer Lopez, qui apparaissait comme au sommet d'un gratte-ciel dans une tenue toute de cuir noir ! La température ne cessait de monter à Miami ! J.Lo enchaînait également avec un medley de ses plus grands titres, de Jenny From The Block à Get Right en passant par Ain't that funny, avant de s'offrir une séance de pole dance en robe argentée puis une danse caliente sur le Que Calor de son invité surprise J Balvin ! La grande J.Lo achevait ce segment avec un On the floor incroyable et incandescent.

Ensuite, surprise, c'est Emme Anthony, la fille de Jennifer Lopez (et dont le papa est Marc Anthony, bon sang ne saurait mentir !), qui enchaînait au chant et à la tête d'un choeur d'une cinquantaine d'enfants le Let's Get Loud de maman teinté de Born in the USA, avec... Shakira à la batterie !

Le moment tant attendu arrivera ensuite, avec le duo des deux sublimes chanteuses latinas sur un medley Let's Get Loud / Waka Waka très chaud et latino !

Un show hallucinant, un hymne à la musique et à la culture latino dans une ville et dans un pays qui leur doivent tant, un hommage aussi à deux exceptionnelles artistes qui, le temps de 15 minutes, ont embrasé le ciel de Floride.

Si vous souhaitez revoir ce concert unique, c'est par ici !

Source : raprnb.com

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article